août 22, 2014
Nevada: Lac Tahoe & Reno

Pendant mes trois semaines en Californie, j’ai eus la chance de me voir proposer un weekend au Nevada, entre le Lac Taho et Reno. 

Le lac Taho se trouve à environ 2h de Sacramento, puis il faut encore compter une bonne heure pour aller jusqu’à Reno

Lake Tahoe

image

A l’aller nous sommes passés par le nord du lac. Le truc vert au milieu de la carte n’est pas seulement une forêt mais aussi une chaine de montagne. On se croyait en plein road trip: 

image

Avec ce genre de paysage entourant la voie rapide, ça donne vraiment envie. 

Le lac Taho est un immense lac, comme vous pouvez le voir sur la carte, dont la gestion se répartie à moitié sur la Californie et le Nevada. Il est aussi protégé, ses eaux sont magnifiquement claires, contrairement aux eaux du Lac Folsom juste à côté de Sacramento. 

image

On se croirait sur la Méditerranée… Les eaux du lac sont donc contrôlées régulièrement pour s’assurer du taux de pollution, plusieurs types de bateaux de plaisance aux carburants trop polluants ont été interdits sur le lac assurant ainsi sa propreté et sa protection. Prendre son petit déjeuner au bord du lac et ensuite aller se baigner … mmh… rien que d’y penser, je signe à nouveau!

Pour ce qui est des alentours du lac, on se croirait un peu dans les Landes, dans le Sud Ouest de la France, à cause de ces pins omniprésents que l’on peut apercevoir sur le côté de la photo. Personnellement, entre le lac pour l’été et les montagnes à 10 min pour l’hiver, si vous voulez me financer une villa dans le secteur, je ne dis pas non!

Seul bémol, les incendies. Ils sont très courants dans cette région sud ouest des USA, et n’épargnent pas les abords du lac. Plusieurs montagnes avoisinantes ont été touchées et ont l’air encore aujourd’hui d’avoir été déforestées. Des panneaux de sensibilisation anti-incendies ont été plantés un peu partout mais hélas ça ne suffit pas toujours… 

Reno:

image

"Reno, la plus grande petite ville du monde"

C’est ainsi que la ville se surnomme elle-même. Le Nevada est connu pour 2 choses: son désert, et ses casinos. Mais Las Vegas, bien que l’étoile la plus brillante, n’est pas la seule ville à avoir des casinos. Reno est aussi connue pour ça. On trouve des machines à sous partout dans la ville, dans tous les hôtels, et tous ont des petites salles de jeux, mais les plus beaux casinos se concentrent sur la rue principale, Sierra Street. On peut citer l’Eldorado, le Harrah’s (où en misant 2$ sur une machine à sous je suis repartie avec 6,58$, petit moment de fierté), et le Circus Circus, qui, comme son nom l’indique, propose des numéros de cirques. C’était une soirée assez sympa. L’hôtel où nous avons partagé une chambre pour 2 à 4 oooouuuhh c’est maaaaaal avait coûté 56$ la nuit et se situait en périphérie de la ville. Pour un weekend, Reno est un endroit à voir. 

Contrairement à d’autres villes comme Chicago, il y a peu de hauts bâtiments puisque la région est régulièrement touchée par des tremblements de terre de différentes importances. 

Voici le troisième article de mes 3 semaines aux USA, plus qu’un! Je vous retrouve la semaine prochaine !!

août 13, 2014
Californie - San Francisco

Pendant que nous étions en Californie, nous sommes allés deux jours à San Francisco.

 image

La première fois, nous sommes restés dans la baie. Il y a beaucoup de choses à y faire, bien que ça soit vraiment pour les touristes. Nous avons été sur les quais, où la plupart des anciens entrepôts ont été transformés en restaurants, en boutiques de souvenirs et autres choses qui attirent pas mal les touristes. Le truc que vous trouverez le plus ? Des t-shirts à rayure rappelant les uniformes des prisonniers d’Alcatraz.

image

Alcatraz, qui n’a jamais entendu parler de cette prison où les plus grands criminels américains ont séjourné ? Le nom vient de l’époque où la Californie appartenait aux espagnols, l’île étant le refuge des pélicans, Alcatraces en ancien espagnol. D’abord un fort puis une prison militaire, l’île devient une prison d’Etat en 1933 et fermera ses portes 30 ans plus tard, en 1963, par ordre de Robert Kennedy (oui, ils sont partout). La prison est devenu un monument national en 1976 et maintenant, beaucoup de touristes la visite en toute l’année. La prison est aussi célèbre grâce aux tentatives d’évasion (il n’y a qu’à voir le film The Rock avec Sean Connery et Nicolas Cage pour s’en rendre compte). Officiellement, aucun ne s’est jamais échappé. Les seuls trois qui n’ont jamais été retrouvés ont été présumés noyés dans la baie, ce qui, entre la distance avec le bord et les courants, ne paraît pas étonnant (petit moment glauque). Parmi tous les prisonniers célèbres, on peut citer le grand nom de la pègre de Chicago, Al Capone lui-même.

 image

On ne peut pas aller à San Francisco sans voir le Golden Gate Bridge. Ce grand pont rouge est le symbole de la ville, il n’y a qu’à voir toutes les séries se passant à SFO (San Francisco) et montrant systématiquement le pont dans leur générique/certains passages des épisodes ceux qui connaissent Charmed savent que j’ai raison **. Il permet de relier les deux côtés du détroit du Golden Gate entre eux, sinon il y aurait pas mal de trajet à faire le temps de faire le tour de la baie. Prends ton paquetage on est partis pour 8 jours de marche au moins. La construction a été assez difficile et a duré de 1933 à 1937. Il s’agissait du pont suspendu le plus long du monde jusqu’en 1964, et pour l’avoir traversé à pied, croyez-moi, il est très long, ça nous a prit 30 minutes en marchant d’un bon pas. Le vent n’aidait pas vraiment, mais ça valait le coup.

 image

Et là, on se demande si on en verra le bout

image

Pour ce qui est de la ville elle-même, nous avons fait deux trucs de touristes bon on était là pour ça il faut bien le dire. Nous avons d’abord pris les Cable Cars, les vieux tramways de San Francisco, qui sont très rétros et donc très sympas aussi (quoi qu’assez chers, 6$ le trajet, c’est vraiment un truc de touristes) et indispensables dans cette ville où les longues pentes sont difficiles à monter à pied, puis nous avons visité Chinatown. San Francisco a le quartier Chinois le plus grand du monde en dehors de Chine d’après le site de la ville – bon après les américains ayant une légère tendance à exagérer, c’est à confirmer. L’architecture est en tout cas très jolie et du peu que j’en sais, n’ayant jamais été en Chine, on s’y croirait. Le quartier s’étend sur plusieurs rues. D’après ce que j’ai compris, les populations Chinoises ont commencé à venir s’installer en Californie dès le début du XIX° siècle, et étaient très prisés comme main d’œuvre dans la construction des rails de chemin de fer. En effet, là où les blancs tombaient malades on ne savait pas trop à cause de quoi à l’époque, les Chinois, eux, restaient en parfaite santé. En fait c’était tout simplement parce qu’ils faisaient bouillir leur eau pour boire du thé, ne buvant jamais d’eau juste puisée, ce qui permettait de la débarrasser de toutes les germes de maladies que contractaient les blancs en la buvant directement.

 image

Pour finir, nous avons monté Lombard Street, à pied. Mais si, Lombard Street, cette rue avec une pente de 1000% d’inclinaison et faisant au moins 15km avec les célèbres zig zag forçant les gens à ne pas aller trop vite en voiture. 

image

Ouais, j’ai monté tout ça à pied (en partant des masons blanches au 2° plan) #tropfière #superforte mais surtout, surtout #complètementmorte

Je regrette que nous n’ayons pas visité plus de choses et qu’on ne nous ai pas plus parlé de l’historique de la ville. Une prochaine fois peut être! 

Il me reste encore deux articles à écrire sur mon périple en Californie, j’essayerai de les poster dans les semaines à venir. A bientôt !!

août 6, 2014
Californie - Sacramento&Co

Ah la Californie… Les plages, le soleil, la chaleur, Alerte à Malibu, les palmiers… Sur le papier, ça fait plutôt rêver (et en vrai aussi j’avoue).

Tout a commencé par un vol de 11h30 pour faire Paris-San Francisco. 11h30, c’est assez long, et Air France a beau être plus confortable que Ryanair (en même temps c’est pas difficile), ce n’est pas non plus ça en classe éco… Heureusement, il y a beaucoup de films disponibles, et j’avoue m’être fait assez plaisir vu que je n’ai pas réussi à dormir plus de 2h. 

Sacramento est à 2h de San Francisco, et malgré le fait que cette ville est la capitale de l’Etat de Californie, elle est loin d’être la plus connue. Pourtant, comme toutes les villes Américaines, elle est faite sur le même principe : centre historique et politique, assez chic, vivant, et correctement desservie par quelques réseaux de transports en commun, notamment bus et tram.

 

Le Capitole est l’équivalent de notre Assemblée Nationale et Sénat, où ils discutent et votent les lois de l’Etat. C’est assez impressionnant, le bâtiment datant du XIX° siècle. Comme tout aux USA, il est immense, et visitable, gratuitement en semaine. En y entrant, rappel de l’histoire espagnole de la Californie, on se retrouve face à une statue à taille humaine d’Isabelle de Castille donnant sa bénédiction à Christophe Colomb pour partir à l’aventure aux Amériques en brandissant le drapeau de l’Espagne. Au sein du capitole, une vitrine par comté (équivalent de nos départements) présentant les spécialités et atouts de chacuns, mais aussi des salles présentant Sacramento à la fin du XIX° et début XX° siècles, avec des photos et les premiers films tournés dans la ville. Quelques salles du rez-de-chaussée ont été réaménagées comme elles l’étaient à cette époque, ainsi que l’ancienne salle du trésor, vide depuis longtemps, mais ça donne une bonne image de ce que ça a put être.

 

A deux pas du Capitole se trouve le musée d’histoire de Californie. A l’image du musée d’histoire du Minnesota, il est assez bien fait, attractif et interactif. Les américains ayant peu d’histoire comparé à nous, ils sont bien obligés d’être créatifs pour rendre ça intéressant. L’entrée coûtait 9$, prix assez raisonnable j’ai trouvé pour ce genre d’endroit. La visite s’est faite en 2h. On y trouve un Wall of Fame des femmes de Californie Barbie en tête, un historique des Amérindiens californiens et une histoire des Japonais vivant en Californie pendant la Seconde Guerre Mondiale, entre autres choses.

 

Barbie rules the world

Pas très loin de là se trouve une rue appelée sobrement The K. Sur cette rue se trouve je ne sais pas combien de restaurants, salles de spectacles, bars et cafés, dont un que je vous conseille, le Bernardo Café, qui fait de succulents burgers pour un prix assez abordable. On n’oublie pas le pourboire – tip – quand on va dans un vrai restaurant aux USA, qui est en général de 15%,  contrairement à la France, il n’est pas inclus dans le prix total de la note.

Sur cette même rue, on trouve un centre commercial, Downton Plaza. Honnêtement, il m’a assez déçue étant donné qu’il était aux ¾ fermé, sans explications visible de l’extérieur. C’est donc assez glauque d’y marcher pour arriver aux quelques boutiques ouvertes.

Depuis Downton Plaza, on prend un passage sous l’autoroute pour se rendre à la plus vielle partie de la ville, Old Sacramento, surnommée Old Sac sur place. Et là, vous vous retrouvez dans un épisode de Lucky Luke. Les bâtiments carrés, le trottoir en bois surélevé par rapport à la rue, le saloon, tout est pareil. On se demande donc ce que les voitures y font. Dans cette partie de la ville, on a accès à un port et un bateau à vapeur qui ne bouge plus, transformé en restaurant et salle de réception, mais il s’agit pourtant d’un vieux bateau à vapeur. On y voit aussi le musée du train en Californie. Due à la ruée vers l’or en 1849, des gens du monde entier se sont précipité dans cette petite république qui à l’époque ne faisait pas encore partie des USA. D’après le musée de l’Histoire Californienne, la ruée vers l’or est en grande partie la cause du ratachement de la toute jeune république – indépendante de l’Espagne depuis les années 1810 me semble-t-il – aux jeunes Etats Unis en 1851. La ruée vers l’or a même donné son nom à l’équipe de foot américain de San Francisco, les Forty Niners (les Quarante Neuvièmes). Sans le train, pas moyen d’arriver rapidement en Californie, il fallait des semaines pour passer en attelage, et à pied on n’en parle même pas. L’entrée du musée coûte 10$ pour les adultes et 5$ pour les moins de 18 ans.

 

A deux pas de Sacramento et sur le même modèle, se trouve la petite ville de Folsom. Old Folsom ressemble beaucoup à Old Sac, avec en prime la vielle gare qui a été totalement rénovée. Les boutiques qui d’extérieur ressemblent là encore à un épisode de Lucky Luke, sont pour la plupart des boutiques d’antiquité et des restaurants – dont une chocolaterie à tomber par terre, Willy Wonka tu n’as qu’à bien te tenir. Là aussi un musée d’histoire de Folsom (3$) retrace l’histoire de la petite ville. On y apprend par exemple que le Pony Express, ce système de coursier à cheval traversant la Californie, et la Californie seulement, oui, Uderzo nous a menti, n’a duré que 18 mois. Qui n’a jamais vu un Western avec un système comme ça  qu’ils ont décalé dans le temps, hein ? Je crie au scandale. On y voit aussi la petite épicerie, attention moment Docteur Quinn inside, qui était le seul endroit où l’on pouvait se procurer tout, du bout de tissu pour une nouvelle robe, à la dernière petite bouteille d’épice nécessaire. Sans ce genre de magasin, les pionniers auraient sans doute dépérit. D’abord la diligence, puis le train, sont deux des grands facteurs des développements de la société de consommation et de la mondialisation. 

Je vous aurais bien aussi parlé du match de baseball auquel j’ai assisté, mais comme je ne sais pas qui étaient les équipes et que, j’avoue, j’ai absolument rien compris ( u.u ) je me vois mal l’expliquer. On se retrouve très vite pour d’autres petites choses à faire/dire sur la Californie !

Petite photo quand même 

juillet 28, 2014
#RETRICA #santacruz #california  (à Santa Cruz Beach)

#RETRICA #santacruz #california (à Santa Cruz Beach)

juillet 28, 2014
First bath in the #pacificocean and it is sooo cold but so good ** #california #usa ☀️

First bath in the #pacificocean and it is sooo cold but so good ** #california #usa ☀️

juillet 27, 2014
🚂 #train #usa #california #sacramento (à California State Railroad Museum)

🚂 #train #usa #california #sacramento (à California State Railroad Museum)

juillet 23, 2014
Time to be a tourist!! #sanfrancisco #usa #california #vacances  (à San Francisco, California)

Time to be a tourist!! #sanfrancisco #usa #california #vacances (à San Francisco, California)

juillet 21, 2014
So clear ** #hollidays #laketahoe #nevada (à South Lake Tahoe)

So clear ** #hollidays #laketahoe #nevada (à South Lake Tahoe)

juillet 20, 2014
💰😝 #somuchfun #reno  (à Reno Nevada USA)

💰😝 #somuchfun #reno (à Reno Nevada USA)

6:59am  |   URL: http://tmblr.co/ZWZR6v1Lzjo9j
Classé dans: somuchfun reno 
juillet 20, 2014
Sooo good!! #vacances #laketahoe (à Lake Tahoe)

Sooo good!! #vacances #laketahoe (à Lake Tahoe)

1:03am  |   URL: http://tmblr.co/ZWZR6v1Ly7N5z
Classé dans: vacances laketahoe